Tancarville
Cie Le G.Bistaki

Sam. 4 mai 2024
18H

Durée

0H20

Public
Tout public
Tarif(s)
Lieu
155 rue du Faubourg de Rochebelle
30100 Alès

Une satire sociale cinématographique dans laquelle l’absurde et l’humour s’entremêlent.

Jonglage / Manipulation d’objets / Danse / Théâtre gestuel

Mettant en espace et en mouvement des corps et des objets du quotidien, le G. Bistaki offre une création entremêlant réel et onirisme.

Usant d’un objet aussi commun que le drap blanc, distordant les corps et l’espace scénique dans un entrecroisement de scènes poétiques ou cruellement réelles, Tancarville joue une satire sociale à l’écriture cinématographique, où l’absurde entraîne l’humour.

Mettant en espace et en mouvement des corps et des objets du quotidien, le G. Bistaki offre une création entremêlant réel et onirisme autour de l’objet hautement symbolique du drap blanc.

Ils et elles sont les fantômes de nos cités, ceux et celles que l’anonymat a rendu invisibles à notre société. D’autres, occupé·es, préoccupé·es, passent à côté sans remarquer qu’entre leurs deux mondes existe une tension aussi concrète qu’absurde, un fil tendu sur lequel s’étendent les costumes du quotidien.

Usant d’un objet aussi commun que le drap blanc, distordant les corps et l’espace scénique dans un entrecroisement de scènes poétiques ou cruellement réelles, Tancarville joue une satire sociale à l’écriture cinématographique, où l’absurde entraîne l’humour. Confronté·es à nos propres œillères, nous voilà̀ témoins des frictions de deux mondes qui coexistent, s’attirent et se résistent : le visible et l’invisible, l’oublié et le présent, le réel et le fantomatique. Dans cette cohabitation se logent nos réalités tissées de peurs, de rêves, de fantasmes… et de nos faiblesses face à un monde qui trop souvent efface celles et ceux qu’on ne regarde plus.

 

En Savoir + Réduire
 

Création collective de et avec : Florent BERGAL, Sylvain COUSIN, Jive FAURY, François JULIOT
Aide à la dramaturgie : Joël FESEL
Appui au langage chorégraphique : Gabriela CARRIZO
Regard extérieur : Samuel LEFEUVRE

Régie générale : Rémi BERNARD
Création lumière : Hugo OUDIN
Création sonore : en cours
Couturier-ère, scénographe : Emmanuelle GROBET

Production et diffusion : Cécile DUROT
Administration : Véronique DUBARRY

Production : Le G. Bistaki

Coproductions : Circuswerkplaats Dommelhof, Neerpelt • La Verrerie, pôle national cirque Occitanie, Alès • L’Usine, centre national des arts de la rue et de l’espace public, Tournefeuille • Les Ateliers Frappaz, centre national des arts de la rue et de l’espace public, Villeurbanne • La Maison des Jonglages, scène conventionnée jonglage(s), La Courneuve • Fonds Transfabrik – fonds franco-allemand pour le spectacle vivant

Avec le soutien de : Ville de Detmold (DE) • Ville de Bilbao (ES) • Latitude 50, Pôle des arts du cirque et de la rue, Marchin (BE) • La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l’itinérance, Balma • Le Konvent, Cal Rosal (ES) • Le Rudeboy Crew, Mont Lozère et Goulet • La Petite Pierre, Jegun • Association L’Été de Vaour • Lîle, Vieillevigne • L’ADAMI (*) • Le Département de Haute-Garonne (*) • La Région Occitanie • La DRAC Occitanie

 

Pour s'y rendre

Itinéraire